http://imen.bahri.tn
acupuncture SansTitre au_frais
burqa ecart ecart

Son univers plastique se cultive de la mémoire de la société dans laquelle elle vit à travers diverses techniques allant de la photographie, passant par l’installation à l’art numérique.

Dans une sorte de fouille archéologique, elle explore des phénomènes divers et variés de la société à travers des mises en scènes photographiques ou des installations. Cette fouille touche à la fois les histoires, les mythes, les objets et les lieux.

À travers ces phénomènes sociaux, elle tente de les mettre en évidence en mettant en scène le corps en relation avec toutes sortes d’objets : épingles à nourrice, caméléon, tamis, plastique, fil, etc.

Contrasté par l’absence de portrait dans certains cas, c’est justement la dominance de l’objet saisi par l’objectif qui renseigne son sujet.

Qu’il s’agisse de la place de la femme dans la société ou de la pratique de la sorcellerie, c’est toujours des objets à forte portée symbolique que l’on retrouve au centre de ses séries photographiques. Elle associe la photographie numérique avec les anciens procédés de la photogaraphie argentique.

En ce moment, son objectif s’est tourné vers l’univers des mausolées : son architecture, sa symbolique, les rituels qu’il renferme et plus important encore, l’étude de la relation de l’homme avec le lieu saint. Dans ce projet actuel, elle aborde aussi le vécu du lieu à travers des installations in situ.